Une mère au foyer écrit un article sur les difficultés de son travail et attire l'attention sur Internet

Certaines personnes pensent qu'être une mère au foyer, c'est jouer avec des enfants angéliques et se promener dans le parc. En réalité, c'est un combat quotidien difficile, et une femme du Wisconsin, Bridgette Anne, a voulu que le monde entier le sache en écrivant un post sur Facebook qui a attiré beaucoup d'attention. Dans une interview avec apost.com, Bridgette Anne nous parle des difficultés des mères au foyer.

All photos were used with the explicit permission of Bridgette Anne

Elle a commencé le poste en évoquant les hypothèses que les gens ont sur les mères au foyer.

"☝️ Tout le monde pense qu'il est facile d'être une mère au foyer à plein temps.

- que nous avons la chance de ne pas avoir à travailler.
- que nous sommes paresseuses.
- que ce n'est pas un "vrai" travail et que nous n'avons donc pas à nous plaindre".

Puis elle présente la réalité de la situation.

apost.com

All photos were used with the explicit permission of Bridgette Anne

Ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est qu'il s'agit d'une période de solitude, mais aussi d'une période où l'on n'a jamais vraiment de temps pour soi. Bridgette a écrit : "On ne peut rien faire seule, aller au toilettes, profiter d'une tasse de café, lire..." et bien d'autres choses encore. Bridgette nous a dit :

"Je parlerais bien de mes sentiments avec mon petit ami, mais je n'avais personne d'autre dans ma vie à qui parler et je me sentais coupable de l'accabler de mes émotions et de mes problèmes alors qu'il en fait déjà tellement, vous savez".

Elle nous a ensuite parlé de son poste et de la réponse qu'elle a obtenue :

"Si je suis honnête à 100 %, il n'y a pas vraiment eu de processus pour faire mon poste. Je me suis juste rendu compte que je pleurais et que j'étais débordé, et que je n'avais vraiment personne à qui parler. Je me suis sentie seule et coupable de me sentir comme ça, et je suppose que je voulais juste me faire valider et qu'il est normal de se sentir comme ça certains jours".

"Les réactions dans ma vie personnelle ont été extrêmement positives ! J'ai eu des personnes avec lesquelles j'ai perdu le contact et j'ai retrouvé un équilibre et un système de soutien social".

All photos were used with the explicit permission of Bridgette Anne

Bridgette dit même que les mères au foyer sont jalouses des mères qui travaillent et qui ont une chance de s'échapper. Bridgette nous a dit que ses conseils pour être une bonne mère au foyer sont "simples".

"Les meilleurs et les pires moments de votre vie se trouveront dans ces années. Vos émotions et vos limites seront mises à l'épreuve de manière inimaginable, mais votre cœur, votre patience, votre compassion se développeront au-delà de vos croyances les plus folles. Mais quand ces mauvais jours arriveront, ces très mauvais jours, n'ayez pas peur d'en parler !

"Pour tous les futurs parents, ne laissez pas ce message vous effrayer, mais préparez-vous au fait que vous aurez des jours comme celui-ci. Tout le monde parle des bons moments, des moments amusants, mais n'ayez pas peur de demander à vos parents, à vos amis ayants des enfants, à vos grands-parents, les mauvais moments, les moments où ils ont voulu pleurer dans la salle de bain, et n'ayez pas peur de vous préparer aux moments difficiles dont les gens ne parlent pas habituellement !

Lisez l'intégralité de l'article de Bridgette sur Facebook ci-dessous :

All photos were used with the explicit permission of Bridgette Anne

Après avoir lu l'article émouvant de Bridgette, c'est peut-être le bon moment de faire ce qu'elle vous suggère et de prendre des nouvelles d'une mère au foyer dans votre vie. Comme elle le dit, "allez voir vos amies mères au foyer....elles ont besoin de vous".