Une femme de 23 ans envoyait des message tous les jours depuis plusieurs années au téléphone de son père décédé, reçoit une réponse d'un étranger qui a perdu sa fille dans un accident de voiture

Maintenant, toi et les gens autour de toi devriez réaliser qu'il n'y a pas de futilité à faire quelque chose en quoi vous croyez ou qui vous fait vous sentir mieux. La réalité est que vous ne saurez jamais ce que vous obtiendrez en retour jusqu'à ce que vous le fassiez.

Cela s'applique certainement à une femme de 23 ans de l'Arkansas qui a trouvé une façon unique de faire face à la mort de son père survenue il y a quatre ans. Chastity Patterson de Newport a commencé à envoyer des messages au numéro de téléphone de son père il y a des années. Tous les jours, elle le contactait pour faire le point sur ses progrès dans la vie et sur ce qu'elle vivait. Elle se sentait mieux, sachant que d'une façon ou d'une autre, elle avait encore la capacité de communiquer avec quelqu'un qui est très important pour elle.

apost.com

Récemment, elle envoyait un texto à son père à l'occasion du 4e anniversaire de sa mort. Ce fut un long texte, plein de tristesse et de joie. Après avoir envoyé le message, elle a repris ses activités comme d'habitude. Pour ajouter à l'intrigue de l'histoire, le défunt homme à qui elle avait envoyé un texto n'était pas son père biologique, mais plutôt un homme qui avait assumé un rôle paternel pour elle, lui donnant amour et direction à chaque tournant. Tel un patriarche.

Peu après avoir envoyé le message, elle a été choquée de recevoir une réponse. Il s'avère que pendant toutes ces années, il y avait effectivement eu un destinataire pour tous ses messages. Bien sûr, ce n'était pas son père. Il s'agissait d'un homme du nom de Brad, et Brad avait une histoire à lui, car il avait perdu sa fille dans un accident de voiture.

Dans la réponse de Brad à tous les textes qu'il avait lus au fil des ans, il a déclaré :

Salut ma chère, je ne suis pas ton père, mais je reçois tous tes messages depuis quatre ans. J'attends avec impatience tes messages du matin et tes nouvelles le soir. Je m'appelle Brad et j'ai perdu ma fille dans un accident de voiture en août 2014 et tes messages m'ont faire face au deuil. Quand tu m'envoies un texto, je sais que c'est un message de Dieu

Il a ajouté : "Je suis désolé que tu aies perdu quelqu'un de si cher, mais je t'ai écoutée au fil des ans et je t'ai vue grandir et vivre plus que quiconque. Je voulais te répondre depuis des années, mais je ne voulais pas te briser le cœur. Tu es une femme extraordinaire et j'aurais aimé que ma fille devienne la femme que tu es..

Ce n'est pas une histoire qu'il faut cacher aux autres. Consciente de la nature particulière de ce qui venait de se passer, Chasity a décidé de tout publier sur son compte Facebook. Sa publication était la suivante : "J'envoie des textos à mon père tous les jours pour lui dire comment se passe ma journée, depuis quatre ans !" "Aujourd'hui, j'ai reçu mon signe que tout allait bien et que je peux le laisser se reposer en paix !

istockphoto.com/hocus-focus

Chasity décrivait comment Jason avait toujours été là pour elle. Elle a dit : " Il ne manquait jamais un bal de fin d'année, mes matchs et OUI, il me donnait de longues discours sur mon comportement et mon attitude. J'ai dû lui présenter mes petits amis (s'il me permettait de sortir avec quelqu'un) et il se comportait comme un père normal et me faisait des leçons

Plus tard, a-t-elle déclaré : J'ai pleuré avec lui, je lui ai tout raconté et je suis même devenue très indépendante parce qu'il a pris le temps de m'aimer et de me montrer à quoi ressemble le bonheur. "ALORS OUI Jason était mon père, mais il était un modèle pour beaucoup d'enfants dans notre ville

Parfois, le destin nous sert exactement ce dont nous avons besoin, pas nécessairement ce que nous commandons. C'est peut-être la façon de Dieu de nous faire savoir qu'il veille à nos intérêts, même lorsque nous choisissons de croire qu'il ne fait pas attention du tout. Cette histoire pourrait certainement te le rappeler non seulement à toi, mais aussi à ta famille et à tes amis, si tu leur partages cette histoire. N'hésite pas à nous faire part de tes réflexions.